Power BI ClicData Product Comparison

Si vous nous connaissez un tant soit peu, vous savez qu’il est important pour nous d’être transparents à propos de ce que notre plateforme fait et ne fait pas, sur nos prix, nos services et notre vision. Notre objectif est de fournir un outil d’analyse de données et de reporting capable d’aider les entreprises du monde entier à gérer leurs données et comprendre les performances de leur activité rapidement.

C’est cette volonté de transparence qui nous pousse à publier un article pour comparer l’application Power BI de Microsoft et l’outil de BI de ClicData.

Nos prospects nous demandent parfois ce qui nous différencie de la plateforme PowerBI. Au début, nous répondions d’un point de vue technique, en soulignant le fait que Power BI est un excellent outil de visualisation alors que ClicData est un outil d’entreposage et de gestion de données, capable de se connecter à de nombreux systèmes externes et de publier les données automatiquement. Power BI ne fait pas la plupart de ces choses. Les coûts de construction d’un système basé sur Power BI avec une fonctionnalité équivalente à celle de ClicData sont plutôt impressionnants.

Bien sûr, il est vrai que Microsoft – grâce à ses acquisitions d’entreprises et à ses nombreuses années d’expérience avec des outils similaires – a créé avec Power BI un excellent outil de data visualisation.

Mais chez ClicData, nous pensons que si la visualisation est certes un élément clé de la Business Intelligence, le traitement des données au service des objectifs de l’entreprise prend souvent 60 à 70 % du temps d’un Analyste ou d’un Responsable de département, et constitue donc l’élément le plus précieux d’un système de BI. Si ClicData permet une visualisation puissante et transparente des données, c’est sur la collecte, le nettoyage et la transformation efficaces et à grande échelle des données que nous souhaitons surtout livrer à nos clients.

L’aspect trop technique de nos explications n’est pas le plus efficace. Bien sûr, il y a peut-être de bonnes raisons à cela : A) Nous ne sommes pas une énorme société omniprésente comme Microsoft ; B) tous nos amis et employés du secteur informatique ont entendu parler de Power BI ou utilisent Office 365 ; et C) Nous sommes, après tout, la concurrence. Alors, pourquoi nous croirait-on ?

Nous avons donc décidé d’examiner la question du point de vue de quelqu’un qui envisage une solution Power BI. Chez ClicData aussi nous utilisons les applications d’Office 365, et nous utilisons Azure pour héberger toutes nos données – dans sept pays et trois régions. Il serait logique d’offrir à notre partenaire, fournisseur, (et concurrent) une chance.

Accéder à Power BI

La première chose que j’ai faite a été de me connecter à mon compte Office 365 et d’accéder au menu Power BI. Notre abonnement à Office 365 nous donnant accès à une version personnelle de base de Power BI, accéder à l’application était donc facile.

Ensuite, je voulais créer un espace de travail collaboratif, alors j’ai cliqué sur « Créer un espace de travail« . C’est là que ça devient amusant.

Powerbi Upgrade Premium

Après avoir cliqué sur Créer un espace de travail, on m’indique immédiatement que la mise à niveau vers le niveau Pro me coûtera 9,99 $ par mois et par utilisateur en plus de ma licence Office 365. Je remarque également qu’il existe une autre version appelée Premium pour 4 800 $/mois payés annuellement (soit 57 600 $), qui comprendrait l’administration avancée.

PowerBI and ClicData Product Comparison

Pas découragé, j’ai continué avec la version d’essai et j’ai tenté de créer ma première connexion à un fichier et à une base de données.

Voici mon deuxième défi. Lorsque j’ai sélectionné « Connecter ma base de données« , j’ai été invité à télécharger un logiciel.

Powerbi Connect Data Source

Et quand j’ai cliqué sur télécharger le logiciel, j’ai obtenu ceci :

Powerbi Connect Download Desktop

Comme je suis sur Mac, j’ai cherché la version desktop de Power BI pour Mac, mais il ne semblait pas y en avoir. Je suis donc passé sur un ordinateur équipé de Windows, recherché PowerBI dans le store et j’ai enfin pu l’installer.

Arrêtons-nous un instant et passons en revue ce qui s’est passé jusqu’à présent. Pour avoir l’outil qui me permet de me connecter à certaines de mes sources de données, je dois obligatoirement utiliser Windows et installer une application (280 Mo) sur chaque machine qui pourra éditer, créer et gérer des données et des tableaux de bord.

Le Cloud ? Indisponible pour Power BI. Mais continuons et voyons jusqu’où nous pouvons aller.

J’installe Power BI Pro. L’aventure continue.

Connecteurs

À première vue, la liste des connecteurs sur Power BI est assez longue et se composait principalement de bases de données et de systèmes de fichiers. Cependant, je n’ai pas vu de connecteurs pour des systèmes tels que Dropbox, Box, Google Drive et Google Sheets. Je n’ai pas non plus vu de connecteurs pour Twitter, LinkedIn, Google Ads, et quelques autres qui sont couramment utilisés avec ClicData. Plus important encore, je n’ai pas vu de connecteur générique pour les web services, et la plupart des autres connecteurs étaient en version bêta. Je pense que l’étiquette « bêta » continuera à être appliquée pendant un certain temps afin d’évaluer l’intérêt des utilisateurs.

En regardant de plus près, j’ai vu que si nous retirons les connecteurs qui sont des variantes du même connecteur et ainsi que les connecteurs réservés à Microsoft, il ne reste que très peu de choix de connexion.

Si nous retirons les connecteurs Azure, Microsoft SQL Server et CRM Dynamics, il ne reste plus beaucoup de connecteurs – ou du moins aucun connecteur utile. Rien pour les applications telles que QuickBooks et HubSpot. Devons-nous télécharger autre chose ou peut-être payer pour un connecteur supplémentaire ? Je ne sais pas.

Connectivité des données

Ma prochaine étape a été de me connecter à une base de données SQL locale ou à un fichier Excel sur Dropbox. Mais là encore, j’ai une crainte. Ayant été obligé d’utiliser la version bureau du logiciel, personne d’autre que moi ne pourra travailler sur la connexion. En d’autres termes, avec cette méthode, je peux créer des connexions individuelles sur mon ordinateur portable, mais personne d’autre ne pourra les utiliser.

Non seulement c’est dommageable, mais cela a aussi de graves implications puisque cela signifie que je devrai avoir mon ordinateur portable allumé et être connecté pour pouvoir produire des tableaux de bord automatisés basés sur MySQL. Il doit y avoir un autre moyen. Peut-être une version serveur de Power BI ? Pas sûr. Mais j’ai persisté.

J’ai entré mes identifiants et, après quelques clics, semblables à ce qu’on peut faire sur SQL Server Management Studio, j’ai choisi de « transformer les données« . Avec cela, une deuxième application que j’ignorais avoir installée s’est lancée. Appelée Power Query, elle aurait pu être fournie avec Power BI et elle ressemblait et se comportait comme Excel.

Powerbi Query Editor

Maintenant, je voulais simplement fusionner deux tables du même serveur, mais j’ai été confronté à cette erreur.

Power Bi Data Merge

J’étais donc dans une impasse car je n’avais pas sélectionné de tables supplémentaires lors de l’import initial et je n’avais pas d’autres tables disponibles pour fusionner à ce moment-là.

J’ai tout de même produit un rapport simple avec une carte, je l’ai enregistré sur mon ordinateur local et je l’ai publié sur mon compte Power BI Office 365.

Partage du rapport

Ensuite, j’ai voulu partager le rapport avec d’autres utilisateurs, mais j’ai de nouveau été confronté au message d’upgrade. Je me suis assuré que mon essai fonctionnait et j’ai procédé à sa publication auprès des utilisateurs de mon Active Directory. Cela signifie que j’ai pu partager mes tableaux de bord tant que tous mes utilisateurs étaient sur Office 365 et dans mon Active Directory. Cela signifie l’impossibilité de les partager aux clients et aux partenaires, à moins que je ne puisse intégrer le tableau de bord à un site web ou portail externe. Voyons comment cela fonctionne.

J’ai cliqué sur l’option d’intégration dans le menu Fichier et j’ai reçu ce message énigmatique. Étant donné que je suis l’administrateur, j’étais encore plus curieux de savoir comment je pourrais contrôler quelque chose d’aussi simple que de laisser mes utilisateurs intégrer leurs tableaux de bord dans une page web.

Powerbi Embed Dashboards

Rafraîchissement des données

Alors que j’essayais sans cesse de rafraîchir mes simples données dans Excel, j’ai été très vite informé de deux limitations.

1. Mon jeu de données était limité à un certain nombre de lignes ou à une certaine taille. On ne savait pas très bien laquelle car l’erreur n’était pas explicite, mais on m’a demandé de passer de nouveau à la version Premium.

2. Après un certain nombre de rafraîchissements, il m’a également été demandé de passer à la version Premium. Encore une fois.

Après m’être renseigné sur le sujet, j’ai trouvé la limitation suivante mentionnée sur le site web:

Nombre maximum de rafraîchissements automatiques par jour :

  • Power BI Pro – 8
  • Power BI Premium – 48

Comme je n’ai pas pu tester ou essayer Power BI Pro, je n’ai pas pu déterminer si les nombres étaient par source de données ou par jeu de données.

Data visualisation

J’ai été très impressionné par la visualisation et l’auto-détection des colonnes dans Power BI. Mais j’ai été moins impressionné par le fait que je devais continuellement affiner mon catalogue pour y inclure des sources de données supplémentaires.

Dans ClicData, vous pouvez continuellement ajouter de nouvelles sources de données aux tableaux de bord – même des sources de données qui n’ont rien à voir entre elles – à la volée. Mais dans Power BI, principalement à cause de ce processus de « publication », elles doivent être définies bien avant la conception ou la mise en œuvre d’un rapport ou d’un tableau de bord.

Dans l’ensemble, la data visualisation de Power BI est impressionnante – elle a une longueur d’avance sur Excel et bien d’autres outils.

Conclusion

Power BI est le point culminant de la solution BI de Microsoft, qui a toujours été un mélange de technologies – SQL Server Analysis Services, Office (principalement Excel) et, plus tard, Power Pivot et Power Data. Power BI remplace toutes ces technologies. Voici quelques-uns de ses défauts :

Utilisation sur Windows uniquement

À moins que vous ne soyez prêt à installer Power BI sur Windows pour toutes vos équipes, cette solution n’est pas pour vous. Si vous êtes sur un Mac, alors vous n’avez pas de chance.

Nécessite une sécurité personnalisée/intégrée

La seule façon de sécuriser les données est basée sur l’accès personnel/local et/ou l’utilisation d’Active Directory au sein d’Office 365. Cela posera certainement un problème si vous devez distribuer des données et des tableaux de bord à des personnes extérieures à votre organisation. Mais même au sein d’une organisation, vous devrez très probablement faire appel aux équipes informatique pour gérer votre sécurité chaque fois que vous aurez besoin d’un changement.

Une intégration difficile

L’intégration de tableaux de bord semble compliquée. Je n’ai pas pu intégrer un tableau de bord sur une page web sans ‘work around’ .

Limites des connecteurs

La liste des connecteurs de Power BI semble impressionnante. Mais si nous retirons les connecteurs de Microsoft (principalement les bases de données Azure), la liste s’amenuise considérablement et les applications SaaS courantes en mode cloud ne sont pas disponibles. Celles qui sont disponibles sont, pour la plupart, marquées d’un « bêta » et sont accompagnées d’avertissements d’accès à des logiciels tiers.

Prix

Voici comment Power BI se compare aux offres ClicData, fonctionnalité par fonctionnalité :

  • L’abonnement annuel Power BI Premium de 4 800 $/mois offre un ensemble de fonctionnalités similaire à l’abonnement ClicData Enterprise de 425 $/mois, soit une différence de 52 500 $ par an.
  • Le forfait Power BI Pro coûte 9,99 $/mois par utilisateur, contre 8,50 $/mois par utilisateur pour l’abonnement Enterprise de ClicData, mais ClicData offre beaucoup plus de fonctionnalités. Power BI Pro ne déploie pas de contenu dans plusieurs régions ou auprès de plusieurs utilisateurs, n’a pas de rafraîchissement incrémentiel des données et ne permet pas de partager du contenu avec des utilisateurs qui ne disposent pas d’une licence Power BI. En outre, les ensembles de données dans Pro sont limités à 1 Go et la plateforme ne permet que huit rafraîchissements de données par jour. Le produit Microsoft souffre également de plusieurs autres limitations par rapport à ClicData.

Stockage et actualisation des données

Power BI vous offre une visualisation de vos données à partir d’un point donné dans le temps. Mais si vous avez besoin de sauvegarder ces données pour une analyse future, de les enregistrer pour les comparer ou parce que vous opérez une migration de système, alors vous devez les stocker quelque part. Power BI n’est pas un entrepôt de données, il faudrait donc en construire un en utilisant Azure SQL Data Warehouse ou un autre type de base de données, puis mettre en œuvre toute une série d’autres outils pour connecter les données et les stocker.

Encore une fois, si vous êtes un technicien et que vous voulez faire tout cela, Azure, Google et Amazon, entre autres, sont très bien. Ils ont beaucoup de bases de données à votre disposition, des machines virtuelles que vous pouvez payer à l’heure avec un espace presque illimité.

Ou vous pouvez obtenir tout cela avec ClicData

Ce ne sont là que quelques différences clés que vous rencontrerez avec Power BI. Je vous conseille vivement de faire une analyse approfondie avant de dépenser votre argent simplement parce que c’est Microsoft ou parce que quelqu’un vous l’a conseillé. Il n’y a rien de tel qu’un test fait avec ses propres données !

Testez l’offre de Microsoft et les solutions de ClicData, testez le support que vous obtenez avec les deux, et assurez-vous que vous comparez toutes les fonctionnalités. N’oubliez pas de prendre en compte vos besoins et ceux que vous pourriez avoir besoin une fois que votre premier tableau de bord sera prêt à être partagé au sein de votre équipe ou de votre organisation, ou avec vos clients et partenaires.

Je suis certain que vous vivrez ce que j’ai vécu avec Power BI : la frustration, la confusion et le fait de payer un prix élevé pour un outil essentiellement axé autour de la visualisation de données – mais que vous pourriez tout aussi bien faire avec Excel.

Essayez ClicData pendant deux semaines, c’est gratuit ! Créez votre compte d’essai et commencez à connecter vos données immédiatement. Notre équipe support est disponible par un chat interne et de tickets de support. N’hésitez pas à programmer une démo avec l’un de nos spécialistes produits.

Happy dashboarding!

Share this on