Measure How Green Your Are

Comment Mesurer L’impact De Votre Politique RSE ?

La Responsabilité Sociétale des Entreprises, ou RSE, n’est plus une légende.

Dans cet article, nous allons discuter de ce que la RSE signifie pour les grandes et les petites entreprises et décrire les meilleures pratiques pour mettre en œuvre des programmes visant à devenir respectueux de l’environnement.

Mesurer et Réduire l’Impact Environnemental

Les conditions actuelles du marché ont obligé les organisations à revoir la façon dont elles utilisent et optimisent leurs ressources. Sous la pression des régulateurs et la force de l’opinion publique, les entreprises doivent mettre à jour leurs stratégies commerciales afin d’intégrer dans leurs activités des pratiques respectueuses de la société et de l’environnement.

Pour certaines organisations, c’est une proposition facile ; la réduction de l’impact négatif peut avoir été une grande priorité pour leurs fondateurs et s’est donc inscrite dans l’ADN de l’entreprise. Mais pour la plupart des organisations, une telle priorité doit être ajoutée après de nombreuses années d’inattention à l’égard de la santé environnementale.

Ce type de changement ne peut toutefois réussir que si les différentes équipes de l’entreprise apprennent à comprendre et à mesurer l’impact environnemental de l’entreprise.

Comme pour n’importe quel projet, il est préférable de commencer par fixer des objectifs. Et, bien sûr, les objectifs sont inutiles si vous ne les associez pas aux bons indicateurs de performance clés (KPI) pour mesurer leurs progrès dans le temps. Les KPI peuvent vous aider à évaluer la rapidité avec laquelle vos programmes sont mis en œuvre, à quel coût et pour quels résultats.

Lorsque vous vous lancez dans une initiative visant à réduire la consommation d’eau, la consommation d’énergie, la production de déchets ou les émissions de gaz, la première étape consiste à établir un diagnostic, c’est-à-dire à mesurer l’étendue de l’empreinte environnementale de l’organisation.

Il s’agit d’une étape essentielle pour créer un point de référence pour vos progrès. Voici les mesures que vous pouvez prendre pour réduire l’empreinte environnementale de votre organisation, ainsi que les KPI correspondants pour suivre les performances dans le temps :

1. Réévaluer les déplacements de vos employés et autres déplacements professionnels

Que vos employés se rendent au travail ou effectuent des voyages d’affaires, la limitation des déplacements en voiture limitera votre impact sur l’environnement. Donnez la possibilité à vos employés de travailler à domicile et de participer à des réunions à distance afin de réduire la fréquence de leurs déplacements.

KPI correspondant : Le nombre de voyages d’affaires effectués sur une période donnée par rapport à une période précédente.

2. Promouvoir des habitudes écologiques

La réduction de la facture énergétique de vos locaux est une étape essentielle et relativement facile à mettre en œuvre. Deux piliers entrent en jeu : une politique sans gaspillage et l’efficacité énergetique, le premier étant d’éviter le gaspillage, le dernier étant de consommer mieux et avec moins d’énergie pour un même niveau de confort.

KPI clé correspondant : Le pourcentage de diminution de la consommation d’électricité d’une période à l’autre.

3. Participer à la compensation carbone et à l’insetting

Votre entreprise peut contribuer à la séquestration du carbone en participant à des programmes de reforestation et d’agroforesterie, tant au niveau national que mondial. En collaboration avec les agriculteurs locaux et d’autres acteurs, vous pouvez réduire votre empreinte écologique et contribuer à la restauration d’écosystèmes précieux.

KPI correspondant : Le montant des fonds dédiés aux parrainages.

4. Réduire votre consommation de papier

Tout au long de son cycle de vie, de la déforestation au traitement des déchets, le papier a un impact sur l’environnement. Dans les pays industrialisés, chaque personne consomme en moyenne entre 200 et 300 kilogrammes de papier chaque année.

Si tout le monde utilisait cette quantité, les arbres disparaîtraient rapidement de la surface de la Terre.

Si l’on ajoute à cela les cinq litres d’eau nécessaires pour fabriquer une seule feuille de papier A4, cela ne fait qu’ajouter à l’impératif de réduire la consommation de papier dans votre entreprise.

Plusieurs indicateurs de performance clés peuvent aider à suivre la réduction de la consommation de papier, notamment :

  • Le pourcentage de la consommation totale de papier qui est fait de papier recyclé
  • Consommation totale de papier par partenaire ou fournisseur. Cela vous aidera également à reconnaître leur éco-responsabilité et à savoir quels sont ceux qui utilisent des procédés de fabrication moins polluants
  • Le nombre d’employés qui mettent en œuvre des pratiques d’économie de papier, comme l’impression recto-verso, l’impression de deux pages par feuille ou le choix d’envoyer un document numérique au lieu d’un document papier.

Impact au Niveau de la Ville

L’évolution de l’empreinte carbone est significative et pertinente au niveau des villes. Selon l’ADEME, l’agence française de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, parmi tous les secteurs économiques en France, le secteur du bâtiment est celui qui consomme le plus d’énergie : l’équivalent de 70 millions de tonnes de pétrole. Soit 43% de l’énergie totale consommée annuellement.

Ainsi, la mesure et l’optimisation de la performance énergétique des bâtiments devient une nécessité pour des raisons écologiques, économiques et sociétales.

L’efficacité énergétique d’un bâtiment présente de nombreux avantages : il consomme moins d’énergie, il est plus facile à entretenir et il conserve une plus grande valeur. Si l’impact est de nature économique pour ses propriétaires, il constitue également une opportunité et un défi pour les constructeurs et les architectes qui aiment démontrer leur savoir-faire et leur innovation.

Dans le même temps, la communauté peut s’impliquer pour créer un écosystème urbain adapté aux besoins émergents de la société.

L’amélioration de la performance énergétique des bâtiments est essentielle pour éliminer les dangers d’obsolescence et pour réduire le gaspillage d’énergie.

C’est aussi un moyen d’optimiser le rapport entre le coût de l’investissement initial et les coûts d’exploitation et de maintenance.

La performance énergétique peut être mesurée à l’aide de divers critères, tels que :

  • Le nombre de bâtiments ou les usages qui en sont faits, tels que les espaces publics, les espaces privés, les espaces de travail, etc.
  • L’utilisation de systèmes consommateurs d’énergie, tels que le chauffage, l’éclairage, la climatisation, le traitement des eaux usées, etc.
  • L’utilité fonctionnelle des bâtiments. Par exemple, un hôpital n’aura pas les mêmes besoins qu’un immeuble de bureaux ou une maison traditionnelle.

Pour une précision optimale, la mesure de l’efficacité énergétique d’un bâtiment nécessitera une analyse approfondie du bâtiment en corrélation avec ses utilisations, ses systèmes et son utilité fonctionnelle.

Pour obtenir les meilleurs résultats, il faut incorporer des mesures qui reflètent la qualité thermique du matériau des murs du bâtiment, la protection contre le rayonnement solaire, les méthodes d’éclairage intérieur et extérieur, la production et la distribution d’eau chaude, etc.

Impact sur les Personnes

Mais la RSE ne consiste pas seulement à limiter l’impact négatif de votre organisation sur la Terre – elle vise également à avoir un impact positif sur vos collaborateurs.

Parmi les domaines à examiner figurent les politiques sociales, l’égalité professionnelle, la conciliation des temps, la formation à la non-discrimination, ainsi que vos politiques de recrutement et d’emploi des travailleurs âgés et handicapés.

Les programmes de diversité sociale et une culture d’entreprise positive aident les organisations à mieux comprendre leurs clients, à faciliter leur créativité, à élargir leurs bassins de recrutement et à contribuer à une société durable.

En outre, ce que la « qualité » était pour l’organisation du XXe siècle, l' »éthique » le sera pour l’organisation du XXIe siècle. Les exigences éthiques doivent être intégrées dans toutes les professions et dans tous les secteurs, y compris l’informatique, l’intelligence artificielle, la génétique, l’écologie et la robotisation.

Il s’agit généralement de préoccupations liées aux ressources humaines et à la communication interne, et certains indicateurs de performance clés sont précieux pour suivre et mesurer les progrès dans ces domaines :

  • L’égalité des sexes : Le pourcentage de femmes par type d’emploi
  • L’emploi des personnes handicapées : Le nombre de salariés handicapés par rapport à la période précédente
  • Maintien des travailleurs seniors (50 ans et plus) : Le pourcentage de seniors par statut et par catégorie d’emploi

Pour les entreprises publiques, elles seront généralement classées dans la catégorie « Diversité et égalité des chances » dans leurs rapports mensuels.

Pour améliorer ces indicateurs, certaines organisations ont pris de nombreux engagements en matière de RSE dans le domaine des ressources humaines, notamment la signature de contrats et de pactes (Diversité, Parentalité, etc.), la mise en œuvre d’une charte éthique, la négociation et la conclusion d’accords de groupe (Diversité, Mobilité, Qualité de vie au travail).

RSE et Communication

Pour être une organisation plus éthique, il faut faire un effort de promotion de vos activités de RSE auprès de vos équipes, de vos actionnaires, de vos partenaires et, surtout, de vos clients.

Les consommateurs attendent plus de transparence de la part des marques, notamment en ce qui concerne les mesures prises pour limiter l’empreinte écologique de l’entreprise. En d’autres termes, être clair sur vos stratégies de RSE fait partie intégrante de l’éthique.

La jeune génération accorde plus d’attention à une vie plus équilibrée et attend des marques qu’elles soient à la hauteur. C’est particulièrement vrai pour l’alimentation, les textiles et les équipements domestiques.

Les indicateurs clés de performance peuvent donc être utilisés pour évaluer la pertinence du plan de communication sur la RSE. Si votre entreprise communique principalement en ligne, vous pouvez inclure des catégories d’indicateurs de performance pour suivre votre succès en matière de communication :

  • Page RSE du site web : Suivez le nombre de visiteurs, le temps passé sur la page et le taux de rebond. Incluez un taux de rebond si la page est mise à jour régulièrement.
  • Articles de blog : suivez le nombre d’abonnements au blog, les articles les plus lus et le taux de conversion du blog vers le site web.
  • Statistiques des bulletins d’information : Suivez le nombre de bulletins d’information envoyés, ouverts et lus au fil du temps. Un taux de désabonnement peut également être pertinent.
  • Engagement : Les types d’engagement avec les RH peuvent aider à évaluer l’intérêt de votre communauté sur différents sujets et peuvent être suivis par le nombre d’appréciations, de partages et d’adeptes pour Facebook.
  • Campagnes en ligne : Pour une vidéo sur YouTube, par exemple, suivez les vues/impressions, les clics et les partages.

Une autre raison pour laquelle la communication est essentielle est que la RSE est encore une nouvelle tendance ; de nombreux propriétaires d’entreprises sont encore en train d’étudier la meilleure façon de procéder. Les stratégies optimales en matière de RSE sont directement liées au niveau de sensibilisation de l’organisation aux questions environnementales et éthiques.

Les États et les ONG aiment suivre la sensibilisation du grand public à ces questions. Au sein des organisations, des enquêtes peuvent être utilisées pour suivre les progrès de la sensibilisation du personnel. Et, si de nouvelles compétences doivent être développées, des indicateurs de performance clés pourraient être associés à chacun des programmes de formation.

Utiliser des Tableaux de Bord Utiles

Voici quelques tableaux de bord qui peuvent aider à la gestion de projets, au suivi des performances de la communication digitale et aux rapports sur les résultats des enquêtes.

project-status-dashboard
Ouvrir le tableau de bord
google-analytics-dashboard-example
Ouvrir le tableau de bord
customer-survey-dashboard
Ouvrir le tableau de bord

Share this on